Anticorps anti-peptide

<strong>Figure 1.</strong> Trois peptides de 15aa ont été synthétisés, purifiés et conjugués à KLH et utilisés séparément pour produire des anticorps polyclonaux chez le lapin. Les séquences différaient les unes des autres de 8aa. Des analyses ELISA croisées, avec des dilutions 1:10000, ont été réalisées comme indiqué. Les résultats montrent une discrimination totale des antisera produits par rapport aux autres séquences : les réponses ELISA sont identiques à celle des séra pré-immuns
<br>
Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Lorsqu’on ne dispose pas de la protéine pour l’immunisation, on peut identifier, à partir de sa séquence, des peptides de 10 à 25 aa susceptibles d’être utilisés comme haptènes pour générer des anticorps. 

Genosphere Biotechnologies propose la production, à la demande, d’anticorps anti-peptide , à un prix compétitif. Indiquez nous la séquence de votre peptide et l’espèce animale choisie et nous vous livrerons des antisera, de titre élevé, en 14 semaines. Nous pouvons vous aider dans l’identification et le choix de la séquence de votre peptide. Genosphere Biotechnologies produit depuis de nombreuses années toutes sortes de peptides et en particulier des peptides et leurs conjugués (KLH, BSA, OVA…) de qualité contrôlée pour l’immunisation (pureté 70-90%). Cette qualité du peptide synthétisé est importante pour une bonne spécificité des anticorps, même si de nombreux autres facteurs influencent leur qualité finale.

Offre standard : lapins ou cobayes 
L’offre standard de production d’anticorps anti-peptide comprend :

  • La synthèse, la purification et la conjugaison KLH de votre peptide
  • L’immunisation de 2 animaux et la fourniture :

    • de 100 ml d’antiserum titré selon ELISA pour les lapins
    • de 20 ml d’antiserum titré selon ELISA pour les cobayes
    • du sérum pré-immun de contrôle
    • du rapport complet avec les données des analyses ELISA
    • de 5 à 10 mg de peptide non conjugué (avec données HPLC & MS, pureté 70 à 90%)

<strong>Figure 2. </strong>Chaque projet d’anticorps subit des procédures de contrôle rigoureuses comprenant l’analyse ELISA du sérum comparée à celle du sérum pré-immun, l’HPLC analytique du peptide et le spectre de masse.
<br>
cliquez sur l’image pour l’agrandir

Couplage du peptide à une protéine vecteur

Les peptides synthétiques sont trop petits pour induire une bonne réponse immune lors de la production d’anticorps chez l’animal. Ils ne sont ainsi que très rarement utilisés tels quels comme antigènes. Généralement, ils sont au préalable, liés de manière covalente, à une grosse protéine avant de servir d’immunogènes. Le succès de l’immunisation et la production d’antisérum de titre élevé, à réponse spécifique, nécessitent un rapport molaire élevé entre le peptide et la protéine vecteur et une bonne orientation de tous les épitopes peptidiques. La qualité du peptide et le contrôle du couplage sont donc une des clés du succès du projet d’immunisation.

Les conditions de couplage comprises dans notre offre standard sont :

  • Protéine vecteur : KLH (Keyhole Limpet Hemocyanin). C’est une protéine de poids moléculaire élevé extraite d’un mollusque et présentant une immunogénicité importante face aux systèmes immunitaires des mammifères ou des oiseaux. Elle possède, de plus, de nombreux groupes amines libres permettant le couplage avec l’haptène.
  • Couplage : via une Cys terminale (N- or C-) du peptide en utilisant la chimie sulfhydryl et les groupes amino de KLH. Ce procédé, faisant appel à deux chimies différentes de couplage, en deux étapes avec isolation des produits intermédiaires permet l’orientation imposée et contrôlée du peptide sur le vecteur KLH globulaire.

En règle générale, le peptide doit avoir au moins 10 aa et une Cys terminale pour le couplage. 

Toutefois, si vos projets nécessitent l’utilisation de séquences courtes (5-10aa), nous avons développé un protocole spécial et efficace. De même, il est possible de coupler la protéine vecteur directement à l’amine de l’extrémité N-terminale. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations, avec le détail de vos projets.

<strong>Figure 3.</strong> Représentation graphique des résultats obtenus par algorithmes. Les zones sombres représentent les peptides au sein de la séquence de la protéine qui satisfont aux critères d’antigénicité.
<br>
cliquez sur l’image pour l’agrandir

Peptides multi-antigènes (MAP)

Dans certains cas l’alternative au couplage à une protéine vecteur peut être l’utilisation de peptides multi-antigènes. Ces MAP contiennent 8 ou 16 copies du même peptide synthétisé directement, à l’aide d’une résine spéciale, sur un noyau de lysine à 8 ou 16 bras ramifiés. Le multimère résultant est une macromolécule (10-15 kDa) contenant une proportion élevée de peptide ne nécessitant pas, ainsi, de couplage à une protéine vecteur. Veuillez noter que les MAP ne peuvent pas être utilisés quand la séquence du peptide provient de l’extrémité C-terminale de la protéine cible.

Contrôle qualité 

La qualité des peptides est contrôlée par HPLC et spectre de masse. Les réponses immunitaires sont suivies tout au long du protocole qui est adapté si nécessaire. Pour chaque projet, les ELISA sont effectuées sur le sérum et le sérum pré-immun de chaque animal. Nous garantissons au minimum un bon titre de vos anticorps. Les ELISA sont communiquées dans un rapport fourni avec chaque projet où sont indiqués les procédures et les réactifs utilisés pour vous permettre de reproduire ces analyses.

Recherche des peptides antigéniques

Lorsqu’on ne dispose pas de la protéine pour l’immunisation, on peut identifier, à partir de sa séquence, des peptides de 10 à 25 aa susceptibles d’être utilisés comme haptènes pour générer des anticorps. Cette identification repose sur l’analyse d’antigénicité, d’hydropathie, de structures secondaires, d’accessibilité et enfin de faisabilité de la synthèse. Un ou plusieurs des peptides identifiés sont synthétisés et utilisés comme épitopes séparément ou simultanément pour l’immunisation. Les anticorps générés sont alors capables de reconnaître la ou les séquences au sein de la protéine mère. A l’aide d’algorithmes adaptés, nous pouvons analyser votre protéine et soumettre à votre choix plusieurs peptides candidats pour vos projets d’anticorps.

Navigation